Ton parcours en quelques étapes

Issue du Lycée d'Etat Lapérouse située dans la cité épiscopale d’Albi 🏰 dont elle garde un très bon souvenir, Cécile souhaite intégrer le prestigieux institut d’études politiques qu’est Sciences Po. Titulaire d’un baccalauréat économique 💵 et social 🤝 et d’une insatiable soif d’apprendre 📚, elle a pu découvrir des domaines très différents en étudiant l’économie, la science politique ou encore les lettres à la suite de son inscription dans le double diplôme qui lie Sciences Po et la faculté des Lettres de l’université de la Sorbonne (Sorbonne Université - Faculté des lettres). De plus, le cursus prestigieux de Cécile lui offrira la possibilité d’explorer la Californie 🌊 et d’intégrer l' UC Berkeley pour un échange. Concernant son cursus post licence, Cécile a fait le choix de se spécialiser en économie en étant à la fois à la Paris School of Economics - PSE et en restant étudiante de Sciences Po.

CECILE FRAYSSE

Pourquoi avoir rejoint DTGE ?

Cécile dispose d’une véritable bienveillance 😇 et n’a jamais hésité à répondre aux questions des étudiants 👨‍🎓sur son parcours universitaire. Elle se souvient que lorsque elle a appris sa réussite au concours d’admissibilité de Sciences Po✅, elle a eu une chaleureuse pensée pour l’ensemble de l’équipe pédagogique de son lycée qui l’a accompagnée durant cette épreuve. Elle nous a confié qu’elle aurait aimé pouvoir rencontrer des gens qui ont déjà l’expérience des concours pour avoir un avis ou simplement une personne capable de la rassurer sur son ambition, car tenter des filières sélectives représentent un défi  💪intellectuel et aussi personnel. Elle nous confiera que malgré tout ce que l’on penser sur le prestigieux institut d’étude politique que représente Sciences Po et la difficulté d’y accéder, la véritable richesse de l’école tient dans sa diversité. C’est dans cette logique qu’elle a rejoint Du Tarn aux Grandes Ecoles afin de rectifier ces inégalités en donnant de son temps afin 

La couleur 🖼 . Albi est une ville magnifique, où il fait bon vivre. Elle se souvient de ses trajets quotidiens au bord du Tarn 🌅, en allant vers le lycée. Elle trouvait une alliance entre plaisir de l’esprit en pensant à ses cours de lettres, d’économie, de philosophie, et des sens, de par le paysage qu’elle voyait. Ce sont de jolis moments, qu’elle gardera toujours en elle. 

On m’a dit un jour : “Le non 🙅‍♀️ , tu l’auras toujours. Alors, tu n’as rien à perdre à tenter”. Je crois que c’est assez vrai. Si on ne tente pas une filière, on est sûr de ne pas y rentrer. Il faut parfois vivre son risque, et garder confiance en ses capacités. 
Nous sommes déjà une vingtaine de parrains et marraines avec des parcours diversifiés : étudiantes et étudiants, rejoignez-nous, élèves, n'hésitez pas à nous poser des questions si un parcours vous intéresse. 

Si tu devais dire un mot aux lycéens ?

Un mot sur ton territoire ?

  • Facebook - White Circle

du Tarn aux grandes ecoles

Vous pouvez nous aider en rejoignant l'association en cliquant ici