Ton parcours en quelques étapes

Originaire de Castres, Quentin a suivi une formation économique 💵 et sociale 🤝 au Lycée Barral notamment en compagnie de Romain Meyers, également membre de DTGE. 
Après avoir obtenu son baccalauréat, il se dirigera vers une classe préparatoire aux grandes écoles option commerce 📊 au Lycée Saliège de Balma. Il a dû relever de nombreux challenges 🏆 au cours de ces deux années, mais il en garde un souvenir impérissable tant l’expérience humaine fut bénéfique. 
Il intégrera ensuite, à l’issu des concours, l’école de SKEMA Business School, à Sophia-Antipolis dans un premier temps, puis à Paris par la suite pour suivre son Master 2 en Ressources Humaines. 
Entre temps, il a eu l’occasion de partir 6 mois en échange aux Etats-Unis 🇺🇸 et il vient tout juste de s’envoler pour le Brésil  🇧🇷 afin de réaliser son dernier semestre de Master 2.

QUENTIN BIBET

Pourquoi avoir rejoint DTGE ?

Initialement, Quentin aurait souhaité suivre des études en sciences politiques et sociales 👨‍🎓, et c’est totalement par hasard qu’il s’est retrouvé en classe préparatoire aux écoles de commerce. 
“Je me rappelle que le jour de mon arrivée, je n’avais jamais entendu parler “d’école de commerce”, de “khôlle” et j’étais encore persuadé de pouvoir préparer les concours de Sciences Po durant la prépa”. Au bout de quelques semaines, il a réalisé que l’enseignement était trop différent de ce que l’on attendait aux concours de Sciences Po et que cela restait assez difficile de le préparer en parallèle. Il a donc abandonné son idée de départ pour se concentrer sur les concours d’écoles de commerce 🏢.
Même si aujourd’hui il ne regrette pas son choix, il aurait vraiment aimé pouvoir se tourner vers quelqu’un qui aurait pu le renseigner et l’aiguiller lors du moment fatidique du choix de parcours, d’où sa volonté de rejoindre Du Tarn aux Grandes Ecoles. 

Même si aujourd’hui il a de moins en moins l’occasion de retourner dans le Tarn, il n’en demeure pas moins très fier de ses racines et de ce capital culturel 🖼 qu’il prend plaisir à exporter aussi bien en France qu’à l’étranger. La renommée du Castres-Olympique 🏉 lui a souvent permis de briser la glace dans diverses situations qui ont souvent débouché sur des conversations rugbystiques passionnées.

Construisez votre propre bonheur ! Rien ne sert de faire comme les amis ou de satisfaire la volonté des parents, optez pour le métier qui vous fait rêver et donnez vous les moyens d’y arriver !

Si tu devais dire un mot aux lycéens ?

Un mot sur ton territoire ?

  • Facebook - White Circle

du Tarn aux grandes ecoles

Vous pouvez nous aider en rejoignant l'association en cliquant ici